Motifs traditionnels et propriété intellectuelle

http://www.courrierinternational.com/article/2015/02/18/la-tong-de-la-discorde-entre-havaianas-et-des-chefs-tribaux

Haiavanas est une grande multinationale fondée par un Écossais au siècle dernier, qui fabrique chaque année au Brésil 150 millions de tongs japonaises, la plupart jetées à la fin de l’été bien qu’elles soient en plastique pétrochimique non-biodégradable. En 2015, un de ses responsables a eu l’idée géniale d’utiliser des motifs traditionnels amazoniens de la tribu des Yalawapitis pour sa nouvelle collection. Malheureusement pour lui, au Brésil, « le droit d’auteur indigène est un droit collectif qui appartient à l’ensemble de l’ethnie ». Il ne suffisait donc pas de proposer à un designer l’équivalent de 500€ par motif pour pouvoir utiliser les symboles sacrés de la tribu – tout simplement parce que le concept de propriété intellectuelle individuelle ne s’applique pas ici ; et qu’il n’est pas question qu’il prévale sous des prétextes fallacieux présentés comme « modernes » (le mouvement OpenSource serait-il donc si rétrograde ?) ou « universels » (puisque la simple présence de ces exceptions prouve bien que ce n’est pas le cas).

Futurs motifs de tongs écocides ?

Futurs motifs de tongs écocides ?

Plus grave, dans certains pays où le système légal permet ce genre de procédures, il est possible pour la compagnie qui se livre à ce type d’actions de déposer le modèle de tongs pour pouvoir ensuite entamer des procédures judiciaires contre les tribus qui ne leur paieraient pas de royalties. C’est par ailleurs relativement courant en ce qui concerne les semences ou les remèdes d’herboristerie traditionnels, voire même à une autre échelle en ce qui concerne la propriété des terres. Après tout, dans la logique libérale, si personne ne peut présenter un titre de propriété personnel pour quelque chose (une forêt, une œuvre d’art, une plante), c’est donc que ça n’appartient à personne. Si monsieur le responsable commercial n’est membre d’aucune forme de communauté stable ayant des droits et des propriétés collectives, c’est que ce genre de choses n’existe pas, en plus d’être mal parce que ce n’est pas viable et dangereux si ça se propage.

1) Le faits anthropologiques sont que ce type de société existe, et existera encore un moment malgré les efforts d’acteurs privés ou publics. Ce n’est pas parce que la vision néolibérale du monde nie publiquement ces phénomènes qu’ils perdent toute réalité.

2) Il va falloir choisir. Soit ce n’est pas viable, auquel cas il n’y a rien à craindre sauf pour les populations directement concernées (mais dans l’ensemble elles ont pas l’air si malheureuses tant que des entreprises minières ou forestières ne viennent pas les massacrer… sans doute parce que ce sont des attardés rétrogrades qui n’ont pas été convertis à la très-sainte croissance éternelle du PIB). Soit c’est vraiment un modèle concurrent efficace, auquel cas certains ont bien raison de le craindre, mais pas le commun des mortels qui ne s’en porterait sans doute pas plus mal.

Et pendant ce temps, de mon côté de l’Atlantique où finissent la moitié des saloperies en plastique qu’on vend aux touristes en bord de mer, on continue à vendre des drapeaux bretons en polyester et des kilts faits à l’autre bout du monde. Quand est-ce que, comme tous les êtres humains conscients du désastre écologique et social que représente la mondialisation néolibérale, les Européens revendiqueront enfin la propriété collective de leurs terres et de leur culture ?

P.S. : à ceux qui me parlent de protection de la création avec des arguments semblables à ceux de l’HADOPI, j’aimerais cordialement rappeler que l’Iiade (contrairement à Fifty Shades of Grey) n’était pas une marque déposée dans je ne sais quel registre.

Publicités
Catégories : Arts, Chroniques de l'Âge de Fer, Graphisme | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :