Bestiaire fantastique : Qivitoq et Tupilak

Un jour j'irai au Groënland

Bien que la pensée chrétienne et le mode de vie occidental se soient progressivement imposés au Groënland à partir du XVIIIe siècle (provoquant ce que certains pourraient appeler un génocide culturel) il reste encore de nos jours des bribes du chamanisme originel dans la culture locale et l’inconscient collectif groenlandais.

Non, l’ère des nymphes et des esprits des morts n’est pas tout à fait révolu !

Voici, donc pour vos yeux ébahis, un petit état des lieux (non exhaustif) du bestiaire fantastique de la culture groenlandaise.

Voir l’article original 2 581 mots de plus

Catégories : Non classé | Poster un commentaire

Navigation des articles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :