Bénédiction matinale dans la tradition germano-scandinave

Note : ceci est un extrait d’un fascicule en cours de rédaction sur une manière de pratiquer au quotidien la tradition germano-scandinave. L’impératif est utilisé par soucis de concision.

Benediction matinale

IL EST NATUREL DE SALUER LE SOLEIL AU MATIN. Dans notre tradition, c’est la déesse Sunna qui conduit le char solaire. Celui-ci, comme la lune, est poursuivi par un loup géant qui l’attrapera au Ragnarök. Chaque jour qui nous en sépare est béni par un court hymne, afin qu’il soit utilisé pour nous préparer au mieux.

« The Wolves Pursuing Sol and Mani » par John Charles Dollman (1909)

CETTE PRIÈRE PROVIENT DU SIGRDRIFUMAL, UN CHANT TIRÉ DE L’EDDA POÉTIQUE. La valkyrie Brunehilde a été endormie par la piqûre d’une épine magique. Après avoir vaincu le dragon Fafnir, le héros Siegfried la délivre de son sommeil. Lorsqu’elle se réveille, elle lui chante ces deux strophes en lui tendant une corne à boire pleine d’hydromel, la boisson de l’inspiration :

SALUT AU JOUR !

SALUT AUX FILS DU JOUR !

SALUT À LA NUIT ET SES FILLES.

REGARDEZ-NOUS AVEC DES YEUX BIENVEILLANTS, ET ACCORDEZ-NOUS LA VICTOIRE !

SALUT AUX dieux !

SALUT AUX déesses !

SALUT À LA TERRE GÉNÉREUSE.

DONNEZ-NOUS LE BON SENS, L’ÉLOQUENCE ET DES MAINS HABILES À FAIRE LE BIEN !

DÉBUTER AINSI SA JOURNÉE, C’EST S’INSCRIRE DANS NOTRE TRADITION POUR BÉNÉFICIER D’UNE SAGESSE ANTIQUE QUI EST TOUJOURS D’ACTUALITÉ. En effet, la suite du poème contient de précieux conseils révélés à Siegfried. Ils ne sont pas des dogmes, mais des condensés de millénaires d’expérience, issus de temps où la stupidité était synonyme de mort rapide. Alors que nous sommes bombardés de messages publicitaires, c’est un moyen de nous reconnecter à la nature, et à notre propre nature humaine.

NOUS CONSERVONS ENTIÈREMENT NOTRE LIBRE-ARBITRE, NOTRE « VOLONTÉ DE PUISSANCE ». C’est à nous de faire les choix nécessaires pour se forger un destin héroïque. En quelques vers, ce poème nous rappelle que, même sous le regard bienveillant des astres, le succès dépend de nos propres capacités : bon sens, éloquence, habilité. Un journée vécue dans notre tradition consiste donc à les entretenir, à les développer, et à accompagner les siens dans cette voie.

Tiré de « Jour après Nuit – vivre au quotidien dans la tradition germano-scandinave », un fascicule du clan Ostara à paraître cette année. Vous pouvez retrouver ici le fascicule sur Les Douze Nuits de Yule concernant les festivités du solstice d’hiver.

Publicités
Catégories : Rites, Salutations | Étiquettes : , , , , , , , | 5 Commentaires

Navigation des articles

5 réflexions sur “Bénédiction matinale dans la tradition germano-scandinave

  1. Ah, j’ai ma réponse ! 😀

    J'aime

  2. Oups, trompé de billet…

    J'aime

  3. Stainaz-Skauniz

    À Chat Poron, aux auteurs, aux visiteurs, salut !

    Ne faudrait-il pas, au contraire, bénir le jour la nuit venue, car « C’est le soir qu’il faut louer le jour,/
    La femme quand elle est brûlée,/ L’épée, quand on l’a éprouvée,/ La vierge, quand elle est mariée,/ La glace, quand on l’a traversée,/ La bière, quand elle est bue » (Hàvamàl, 81) ?

    Oh, je pinaille sans doute 😉 je ne prétends nullement connaître tous les trésors de nos vieux rituels et leurs subtilités.

    Quoiqu’il en soit, soyez remerciés pour ce blog qui contribue à nous maintenir enracinés. Et merci pour le ton général – on devine une certaine intelligence chez les auteurs.

    Les Dieux vous bénissent.

    Aimé par 1 personne

    • Salut à toi ! Merci pour ce commentaire. Le problème du Havamal, 81 avait en effet déjà été évoqué, mais d’une part le jour et la nuit sont salués tout deux par Sigdrifa, d’autre part c’est davantage une demande qu’un remerciement qui y est formulé. La comparaison avec la salutation matinale au soleil des Indo-Aryens a aussi confirmé ce choix, de même que les ressentis personnels (mais en cela, chacun est juge). Le fascicule comporte aussi une entrée sur les remerciements aux divinités pour la journée écoulée, qui se font effectivement au crépuscule !

      Au plaisir de te relire.

      J'aime

  4. Stainaz-Skauniz

    Eh bien ! preuve est faite que je pinaillais, et à mauvais escient ! Merci beaucoup pour ces explications convaincantes.

    Je repasserai ! Salutations fraternelles !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :