« Maypole song from Summerisle », un chant pour l’Arbre de Mai

Dans les bois j’ai vu un arbre
C’était un très bel arbre :

{Ce bel arbre avait un tronc
Et sur ce tronc, y’avait une branche,
Sur cette branche, y’avait un nid,
Et dans ce nid, y’avait un oeuf,
Dans cet oeuf, un oisilon,
Qui perdit une petite plume
De la plume, on fit un lit…

Sur ce lit, y’avait une fille,
Sur cette fille, y’avait un gars,
De ce gars, une semence,
De la semence, un p’tit garçon,
Le garçon devint un homme,
Pour cet homme, on fit une tombe,

Par-dessus la tombe, un arbre…

C’est l’été ! c’est l’été ! c’est l’été ! c’est l’été ! c’est l’été !

(bis repetita)}

L’Arbre de Mai (film : The Wicker Man)

Et, quand même,les paroles originales :

In the woods there grew a tree
A fine, fine tree was he

On that tree there was a limb
And on that limb there was a branch
On that branch there was a nest
And in that nest there was an egg
In that egg there was a bird
And from that bird a feather came
Of that feather was a bed

On that bed there was a girl
And on that girl there was a man
From that man there was a seed
And from that seed there was a boy
From that boy there was a man
And for that man there was a grave
From that grave there grew a tree

In Sumerisle, Sumerisle, Sumerisle, Sumerisle, Sumerisle

Publicités
Catégories : Arts, Musique | Étiquettes : , , , , , , , , , | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “« Maypole song from Summerisle », un chant pour l’Arbre de Mai

  1. Aaah, les bonnes vieilles chansons circulaires comme j’aime. Celle-ci me suit depuis des années, particulièrement chouette. Je trouve juste un petit peu dommage d’avoir mis la vidéo de la version des Mediaeval Baebes et non du film original.

    J'aime

    • Oui, en effet, j’avais hésité… finalement j’ai fait comme ça dans l’optique d’écrire un jour un article plus détaillé sur The Wicker Man, et de mettre en avant ici l’aspect musical plus que cinématographique (ne serait-ce que parce qu’un film, ça se regarde une fois – éventuellement plusieurs – quand il pleut le dimanche après-midi, alors qu’une chanson circulaire qui reste bien en tête comme celle-ci, c’est à fredonner à toute occasion en se promenant).

      Au passage, toutes mes plus plates excuses, je viens de jeter un oeil à la catégorie « spam » et d’y trouver tous tes commentaires, qui y avaient automatiquement atterri sans me demander mon avis. Le problème est réglé.

      J'aime

  2. J’ai trouvé la réponse à ma question, moi qui t’interrogeait sur le fait que tu avais vu ou non ce film. 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :