La foi n’est parfois pas une question de foi

« Tandis que certaines religions sont fondées sur l’adhésion à un credo strict, les religions traditionnelles défendent fermement la liberté d’opinion de leurs membres, parfois jusqu’à l’athéisme… avec la bénédiction des sages »

Une des choses les plus étonnantes que je dis à propos de la Tradition Hindoue, dans mes conférences auprès de groupes religieux ou d’écoles, c’est que l’hindouisme n’est pas basé sur la foi. Comment ça ? Tout simplement, nous avons énormément de doctrines à partager, mais nous n’avons pas de dogmes rigides qui enchaînent le « croyant » à notre communauté. Dans ce domaine, nous sommes finalement très semblables aux Juifs. Pour eux, ce qu’ils croient, la manière dont ils conçoivent leur déité, ou même le fait qu’ils considèrent qu’elle existe ou non, n’a que peu à voir avec leur appartenance en bonne et due forme à leur religion. J’ai eu des étudiants qui demandaient comment on pouvait avoir une religion viable sans enfermer les adhérents dans un credo commun. Honnêtement, je n’ai pas de réponse, si ce n’est que les religions qui ont le plus grand temps d’existence au compteur n’ont pas eu besoin de ça.
Il est clair que le christianisme et l’islam ont gagné beaucoup d’influence en insistant sur les croyances exactes que chaque adhérent doit professer. L’hérésie continue d’être une frontière dangereuse que peu osent franchir. Cela dit, tous deux ont eu des courants plus libres qui prirent une voie moins dogmatiques ; après tout, au bout de deux millénaires on finit toujours par tomber sur des exceptions. J’en conclus que les différentes religions du monde utilisent divers éléments de la psyché humaine pour perpétuer leurs traditions et gonfler leurs rangs. Parfois ces mécanismes sont à l’exact opposé de ceux utilisés par une autre religion. Tandis que certaines prospèrent sur un credo strict, l’hindouisme [comme les autres religions traditionnelles] maintient une féroce liberté d’opinion qui permet à ses membres de penser par eux-mêmes… parfois jusqu’à l’athéisme, avec la bénédiction des sages.

Schéma simplifié des relations entre l'Univers, la conscience et l'individu selon l'école Samkhya (considérée comme

Schéma simplifié des relations entre l’Univers, la conscience et l’individu selon l’école Samkhya (considérée comme « orthodoxe ») : aucune divinité n’est présente

A peu près toutes les religions ont une sorte de système de sanctions. L’hindouisme en a clairement un [le « karma » ou Loi des Actes, qui lie les causes et les conséquences au niveau cosmique]. Mais « mal croire » ne vous fera pas perdre de points. Même l’athéisme, s’il est le résultat d’une véritable recherche religieuse et pas une simple forme de paresse intellectuelle, peut être considéré comme viable et noble. La Tradition Éternelle [comme les Hindous nomment leur religion] comporte beaucoup de moyens d’amoindrir son karma. Mais ils concernent de la même manière les « croyants » et les « incroyants ».
On nous fait souvent la prévisible boutade du « oh, alors en fait vous croyez juste en ce dont vous avez envie ». Non, si je croyais ce que je voulais je choisirais une voie vers la libération du cycle des réincarnations qui ressemblerait à, par exemple, une compilation de porno. En fait, je crois en ce dont je suis capable de croire sans trouver ça ridicule, idiot, ou biaisé ; bref, je crois en ce qui me fait progresser, pas régresser. Il y a des millions de personnes à travers le monde qui sont aux prises avec des doutes qu’ils ne peuvent pas aisément réduire au silence. Je suis sûr que parmi eux se trouvent bon nombre d’hindous ; mais je voudrais apporter une lueur d’espoir en indiquant que, en ce qui me concerne, la voie vers l’accomplissement de son potentiel spirituel passe par l’abandon des croyances simplistes qui ne résistent pas à un examen plus poussé. Une part de mon chemin spirituel est la remise en question continuelle des certitudes passées. Si une doctrine ne passe pas le test, je n’hésite pas à la ranger dans un tiroir avec une rapidité telle que ma femme rêve que je fasse de même avec le linge qui sort du sécheur.

Et, honnêtement, il n’y a aucune honte à admettre que sur certaines questions, je n’ai juste pas de réponse. Si vous êtes hindou [ou pratiquant d’une autre religion traditionnelle], je vous encourage à tirer parti de ce merveilleux aspect de votre Tradition. Soyez en paix avec le don du doute. Cependant, je vous souhaite d’éviter l’écueil du cynisme [dans le mauvais sens du terme]. Je crois que c’est ce que signifie notre mythe où le prince Arjuna demande conseil à Krishna à propos des hésitations dont il n’arrive pas à se défaire. C’est la clé : trouver le Tiers Chemin. Quelque part entre la foi aveugle et stupide, et le scepticisme obsessif qui nous empêche d’avancer et de faire des choix.
Sachez en tout cas que cela fait partie de notre héritage sacré que d’avoir la liberté de bâtir une spiritualité et une vision du monde basée sur la logique, ou l’intuition, ou la méthode scientifique, ou l’empirisme, ou le bon sens (ou n’importe quelle combinaison de ces éléments).

A propos de l’auteur : Fred Stellla a débuté sa recherche spirituelle au sein de la Tradition Hindoue à 15 ans, et a reçu diverses initiations au cours des 20 dernières années. Sa formation inclut des retraites dans des ashrams et des temples, aux États-Unis et en Inde.

Traduit à partir de : http://www.beliefnet.com/Faiths/Hinduism/Articles/When-Your-Faith-Isnt-Faith-Based.aspx

Publicités
Catégories : Philosophie, Savoirs | Étiquettes : , , , , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :